Lettre d'INFO Compost'Action
Mai 2020 - N°42

Actualités liées au Covid 19
 
Réouverture des sites de compostage
 
Merci à tous les référents d'avoir appliqué les consignes de fermeture des sites pendant les dernières semaines. Les sites de compostage de Grand Chambéry sont à nouveau utilisables, en respectant bien entendu les gestes barrières : pas de regroupement sur les sites, bien se laver les mains avant et après les dépôts, et nous signaler tout dysfonctionnement rapidement. Merci à tous les utilisateurs de bien respecter ces quelques précautions.
Point de vue : le compostage en cas de crise sanitaire
 
Voici une lettre intéressante rédigée par nos confrères de Besançon : https://trivialcompost.org/le-compostage-de-proximite-un-outil-de-resilience-face-a-la-crise-sanitaire/
Impact Covid 19 sur notre structure
 
Le contexte nous a malheureusement bien ralenti dans notre fort développement. Ainsi, les contrats de Théo et Odile prévus pour être signés en avril sont en suspend jusqu'à nouvel ordre. Nous avons rapidement fait une demande de chômage partiel pour les 3 autres salariés, à raison d'un mi-temps chômé puisque certaines de nos missions ont été maintenues, sous une forme parfois dématérialisée.
Notre offre de formation est reportée à juillet et à l'automne.
Certains de nos accompagnements vont reprendre seulement en septembre : Défi à Evian, accompagnement en Maurienne etc.
Il est certain que cette crise aura un impact sur notre équilibre financier mais toute l'équipe se mobilise et sort encore plus forte de cette crise pour développer le compostage de proximité comme pratique de résilience dans le futur.

Tous au compost dématérialisé
 
La Semaine nationale du compostage de proximité n'a malheureusement pas pu se tenir comme initialement prévu, compte-tenu du contexte lié au Covid 19. Le confinement ayant été annoncé seulement quelques jours avant le début de Tous au compost, il a fallu réagir vite et décider rapidement d'une alternative à mettre en place. En effet, au lieu d'annuler l'évènement, le Réseau Compost Citoyen national a décidé de maintenir une version virtuelle de l'action. La page facebook du RCCAURA, dédiée à Tous au compost, a donc été créée le 24 mars 2020 : Facebook Réseau Compost Citoyen AURA.
Vous y trouverez encore beaucoup de vidéos, articles et posts sur le compostage.
Et notamment une vidéo très sympa réalisée par les référents du site de Saint Michel :
https://www.facebook.com/1622395924711934/videos/1072133126493118/
Partagez !

AGENDA
  • Assemblée Générale et fête pour les 10 ans de Compost'Action : 19 novembre 2020 à 18h30 - Veuillez d'ores et déjà noter la date !
  • Nos Formations à venir :
    Guide composteur :
    * Session d'été : 29, 30 juin puis 15, 16, 17 juillet 2020, à Chambéry
    * Session d'automne : 17, 18 septembre puis 14, 15, 16 octobre 2020, à Chambéry
    Maître composteur : 7, 8, 9 octobre en Savoie puis 25, 26 et 27 novembre 2020 en Auvergne
    Information et inscription : info@compostaction.org ou www.lesactivateurs.org

DOSSIER
Gérer ses déchets verts à la maison, entre bon sens et créativité !

Que l'on ait un petit ou un grand terrain, le végétal vit son renouveau printanier sans se soucier des turpitudes des humains. Le printemps est l'occasion d'effectuer le traditionnel nettoyage saisonnier et de redémarrer le jardin alors que pelouses et haies s'enivrent en croissance sur l'invitation des premières chaleurs. Avec les portes des déchetteries closes, le confinement a mis en évidence les limites de la gestion classique des "déchets verts", invitant donc les usagers à trouver des solutions inspirées pour valoriser les "ressources" produites par le jardin. Changement de regard, une révolution est à l'œuvre...
A noter que le confinement agit comme un révélateur car l'observateur averti savait déjà la gestion conventionnelle peu pertinente tant du point de vue écologique (circularité de la matière organique) qu'économique (coût faramineux pour les collectivités... et le contribuable !).

Deux options sont à proscrire radicalement. Primo, il faut absolument éviter de déposer ses déchets de jardin dans les ordures ménagères. Secundo, le brûlage des déchets verts à l'air libre est interdit par la loi depuis bientôt 10 ans et passible d'une amende de 450€. Cette pratique génère des gaz à effet de serre, des nuisances olfactives et gâche une précieuse ressource pour votre jardin.

Fort heureusement, il existe plusieurs solutions pour valoriser directement ces matières, chez vous :
1. La tonte mulching
consiste à laisser l'herbe coupée sur place pour qu'elle se décompose au bénéfice de votre pelouse. Si votre tondeuse ne dispose pas d'un mode « mulching » (qui découpe finement l'herbe et la laisse sur place), vous pouvez enlever le panier de votre tondeuse afin que l'herbe coupée reste au sol, puis repasser la tondeuse le lendemain pour la broyer et la répartir. Le mulching est un engrais naturel et gratuit pour nourrir votre gazon qui en a bien besoin en ce début de printemps !
2. Le paillage
permet de recycler (littéralement remettre dans le cycle !!) vos tontes de pelouse pour couvrir le sol au pied des haies, des massifs ou dans le potager. S'il est conseillé de ne pas excéder 2 à 3 cm d'épaisseur dans le cas d'une utilisation de tontes fraîches, votre paillage peut être plus généreux avec des tontes que vous aurez pris soin de faire sécher.
Astuce : toutes les tondeuses (électriques ou thermiques) parviennent facilement à broyer les petits déchets du jardin, y compris les jeunes branches fines (jusqu'à 1 cm de diamètre). Étalez-les sur la pelouse en couche fine ou constituez un petit tas et passez la tondeuse dessus lentement : vous obtiendrez un matériau idéal.
Le paillage permet de garder l'humidité du sol (moins besoin d'arrosage), d'empêcher le développement des herbes indésirables et d'apporter des fertilisants à vos plantations alors que le paillis se décompose.
3. Le compostage
permet de transformer tous les déchets organiques en un amendement naturel de qualité pour nourrir votre sol. Vous pouvez utiliser un bac acheté ou bricolé (de nombreux tutoriels existent sur le net pour vous guider) ou composter en tas au fond de votre jardin. Dans un cas comme dans l'autre, il vous faut appliquer les règles essentielles au bon déroulement du processus. Veillez à alterner les apports de matières brunes (feuilles mortes, branches broyées ou réduites en morceaux) et de matières vertes (tontes et résidus de désherbage, déchets de cuisine…), maintenez un bon taux d'humidité et brassez régulièrement. En 6 à 12 mois, vous obtiendrez un beau compost au parfum forestier !
4. La haie sèche
accueillera vos déchets de plus grosses sections. Elle s'agence comme un andain dans lequel sont entassés ou plissés les branches. Barrière occultante, gîte pour la faune utile des jardins, cette méthode trop peu connue présente de multiples bénéfices. Elle pourra aussi avantageusement servir de support à un houblon, un chèvrefeuille ou une clématite.
Nous avons évoqué le traitement des déchets/ressources du printemps. Mais ces méthodes peuvent être utilisées toute l'année :
  • Moins de déplacements en déchetterie
  • Moins d'efforts et de temps d'entretien
  • Des économies d'eau et d'achat d'engrais
Ressources sur le net :
defi
Rédaction et photos : Romain Crochet, Compost'Action

logo